LIVRAISON GRATUITE EN FRANCE ET BELGIQUE

Des ceintures éthiques et durables

Aujourd’hui, et face aux nombreuses questions que je reçois, je vais tenter de vous expliquer les actions que j’ai mises et continue à mettre en place pour KAZARTT, afin de réduire au maximum notre empreinte écologique.

Tout d’abord, j’aimerai commencer cet article en disant qu’il n’y a pas de petite action. Je ne vais critiquer aucune pratique. Je pense que le simple fait de parler d’écologie est déjà un grand pas.

Il y a quelques années à peine, les entreprises étaient en constante recherche du profit. Il fallait continuellement améliorer les marges. Bien souvent, au détriment de l’écologie et/ou de la qualité du produit.

Aujourd’hui, les nouvelles marques et les jeunes entrepreneurs comme moi sont prêts à réduire leur profit car nous sommes conscients que la course au profit et la surconsommation nous mèneront à notre perte. Nous sommes désormais 8 milliards sur cette planète, et nous sommes tous responsables. Chaque petit geste compte.

Pour ma part, lorsque j’ai décidé d’entreprendre, je cherchais non seulement à faire quelque chose de concret avec mes mains mais aussi d’avoir un impact positif sur le monde.

Mon objectif n’était pas du tout d’avoir le bénéfice le plus grand possible. J’ai préféré privilégier le travail éthique et avoir une bonne conscience en fin de journée.

Voici différents axes sur lesquels j’ai mis l’accent.

Fabrication espagnole

Le plus simple est de commencer par notre côté local. Ce n’est pas compliqué de comprendre qu’au plus on produit proche de notre client final, au plus le transport sera réduit.

J’habitais en Espagne lorsque j’ai créé la marque. Et j’ai dû me rendre régulièrement chez mon fournisseur. Ce n’était qu’à quelques km de chez moi. Bien plus écologique que de me rendre de l’autre côté de la planète.

Mais ce n’est pas tout. Non seulement nous fabriquons en Espagne, mais il est important de préciser que chaque pièce et matériel proviennent d’Europe :

  • Notre boucle est fabriquée et gravée dans une entreprise spécialisée de Elche (Espagne)
  • Notre cuir provient toujours d’Europe et est issue de la chaîne alimentaire. Son tannage se fait en Europe également et répond aux dernières normes Européennes REACH
  • Jusqu’à notre packaging, un sac en coton, qui est également fabriqué et imprimé en Espagne. A quelques kilomètres à peine de notre atelier.

En choisissant l’Europe, où les salaires sont contrôlés et où il existe des lois “humaines” quant au travail, cela a bien entendu un impact sur le prix.

Aujourd’hui encore, chaque jour je reçois des emails d’entreprises en Chine qui sont désireuses de collaborer avec KAZARTT pour la fabrication des ceintures. Un moyen facile pour moi d’augmenter mes marges. Mais cela augmenterai également mon empreinte carbone et je ne veux pas.

Le packaging

Chaque jour, nous voyons de plus en plus de vidéos “unboxing”. Le packaging est l’un des aspects marketing les plus importants.

Et pourtant, chez KAZARTT nous avons fait le choix conscient de rester simple et de vous offrir votre ceinture dans un sac en coton. Pourquoi ?

Encore une fois, au plus léger au mieux : cela réduit considérablement l’énergie utilisée pour le transport de votre ceinture.

Mais aussi, ce sac en coton est bien plus pratique qu’une boite en carton. Nous espérons que le garderez longtemps et que vous le réutiliserez, que ce soit pour garder vos bijoux, épices, cables, …

Des livraisons groupées

Amazon et autres nous ont habitués à recevoir notre produit le lendemain. Parfois même le jour même.

Pour ma part, j’ai volontairement choisi de ne pas vous promettre ce service. Les colis sont déposés à la poste une fois par semaine. Cela nous permet d’accumuler les commandes et d’encore une fois, de limiter les trajets et réduire nos émissions de CO2.

Nous savons que l’attente parait interminable… mais nous vous promettons que ces quelques jours d’attente supplémentaires en valent la peine. Pensez au monde dans lequel vous désirez voir vos enfants grandir.

Un circuit court

Nous tentons d’avoir le circuit le plus court possible : les boucles et le packaging proviennent de la même région d’Espagne que notre atelier où nous fabriquons les ceintures.

Les ceintures, une fois fabriquées, sont envoyées à Mouscron, en Belgique. Vu que nous envoyons régulièrement des colis en France, Mouscron est bien placé.

Pas de dépôt-vente

Pratique de plus en plus répandue dans le domaine de la mode : le dépôt-vente. En tant que marque, je dépose une partie de mon stock chez les boutiques. Et ne facture que les pièces qu’elles vendent.

L’avantage pour la boutique : une prise de risque minime car pas d’achat de stock.

L’avantage pour la marque : se faire connaître facilement.

Mais encore une fois, c’est l’environnement qui paie le prix. Non seulement cela augmente le nombre de trajets, car il faut envoyer des colis et ensuite récupérer les invendus. Mais en plus, cela veut aussi dire, par conséquent, des stocks plus importants. La production des produits doit donc se faire au-dessus de la demande réelle… et ça c’est contre ma religion.

D’ailleurs, les marques qui travaillent de cette manière font régulièrement des déstockages pour se débarrasser des produits invendus qui sont revenus des boutiques en fin de saison. Et le reste est parfois jeté.

Le choix du cuir

Lorsque je commençais ce projet en 2018, ma copine était végétarienne. A la maison, on ne mangeait jamais d’animal. Et l’on achetait consciemment.

C’est donc tout à fait normal qu’en commençant mon projet, je me suis posé la question sur le choix du cuir.

Les alternatives aujourd’hui sont vastes !

On m’a proposé des alternatives vegan. Mais un cuir vegan ce n’est rien d’autres que du plastique… Vegan peut-être mais écologique ? Que vous l’acceptiez ou non, nous ne sommes pas immortels. Alors pourquoi acheter un accessoire de mode qui durera 700 ans avant de se décomposer ? Le cuir quant à lui est par nature biodégradable et recyclable.

De plus, les alternatives du cuir et matières synthétiques craquèlent et s’abîment avec le temps alors que le cuir (s’il est bien nourri) résiste. Donc… votre ceinture durera dans le temps et n’aura pas besoin d’être remplacée.

Pour en savoir plus, Loom a rédigé un superbe article intitulé “Est-ce que le cuir c’est mal ?“.

Pas de soldes, pas d’incitation à la surconsommation

Comme je vous l’avais dit dans l’article précédent, chez KAZARTT nous ne faisons pas de soldes.

Autrement dit, nous produisons en fonction de la demande et en petite quantité. Nous n’incitons pas à la surconsommation.

Un produit de qualité

Le saviez-vous ? Un pourcentage stupéfiant de 84 % de toutes les voitures de la marque Bentley jamais construites sont encore sur la route aujourd’hui, dont certaines sont encore complètes avec leur sellerie en cuir d’origine et leurs placages en bois (source: wired.co.uk).

Ce qui fait de Bentley l’une des marques les plus écologiques. Car oui… on a tendance à prendre en compte la production et la consommation uniquement. Mais si l’on fabrique un produit fort, résistant et durable, on évite alors la production de futures produits.

Les ceintures KAZARTT sont des ceintures de qualité. Elles sont fabriquées pour être portées régulièrement et  résister durant des années.

Une ceinture intemporelle

Fini la saisonnalité ! Nos ceintures peuvent se porter toute l’année.

Nous avons bien sûr quelques modèles plus “été”, aux couleurs vives. Mais ce sera une ceinture que vous pourrez très facilement porter l’année prochaine sans vous sentir démodé.

Ceinture taille ajustable

Nos ceintures sont de taille ajustable. En quoi cela est écologique ?

Pas besoin d’avoir une ceinture de chaque taille. Nous produisons des ceintures taille XL et chaque client adaptera sa ceinture à sa taille. Encore une fois, une manière pour nous de réduire le nombre de ceintures fabriquées.

Nous travaillons avec plusieurs boutiques en Europe et elles sont toutes enchantées par ce système ! Elles réduisent leurs stocks et peuvent répondre à la demande de leur client. Nous ne forçons pas les boutiques à nous acheter  chaque modèle en différentes tailles. Stock plus petit, choix plus grand.

Pas de bureau

Aussi simple que cela puisse paraître, ne pas avoir de bureau est un geste écologique. Pas de bureau = pas de transport pour s’y rendre.

 

Voilà ! J’espère que l’article vous aura plu. Comme toujours, je suis à l’écoute de vos commentaires, questions et feedbacks. N’hésitez surtout pas à m’envoyer un email guillaume [@] kazartt.com.